Université Paris 8
2 Rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

© Labex Arts-H2H | Mentions légales

Archives au présent

Colloque international

24 & 25 octobre 2014

Centre Pompidou-Metz
Auditorium
1, Parvis des droits de l’homme
Metz

Entrée libre


Dans les conditions nouvelles de « la vie enregistrée », de la vie devenue inséparable
de son enregistrement et de sa transmission en temps réel, le travail avec et sur les
archives est devenu la condition de la plupart des pratiques humaines. L’ « archive » est-elle en passe de devenir un nouveau genre artistique, voire un nouveau médium, comme le furent en leur temps, le ready-made et l’exposition ?


Il est manifeste que les pratiques d’archives dans l’art moderne relèvent d’une inquiétude face à l’enregistrement historicisant des objets artistiques, et de la volonté des artistes de s’affirmer « comme artistes » face à l’archivage de leurs œuvres par les institutions académiques et muséographiques.


Dans cette perspective, ces artistes interposent entre l’enregistrement matériel des choses et l’institution symbolique des œuvres des dispositifs d’inscription qui excluent que l’un vaille pour l’autre, qu’enregistrement vaille institution. Ces tentatives se poursuivent jusqu’à aujourd’hui. Les artistes sont en quête de dispositifs d’archivages qui fassent obstacle à leur institution. Ils montrent ainsi que ce qui se joue dans les arts contemporains et dans les expositions d’arts contemporains relève autant de l’histoire que de l’art.

Labex Arts-H2H

Le Laboratoire d’excellence des arts et médiations humaines est lauréat des Investissements d’avenir depuis 2011. Dans ce cadre, les membres développent des recherches selon trois axes majeurs : situations, technologies, hybridations.

Nous suivre