Université Paris 8
2 Rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

© Labex Arts-H2H | Mentions légales

Bidhan Jacobs

Contrat post-doctoral 2016

Projet : Flou/net

Bidhan Jacobs est titulaire d’un doctorat en études cinématographiques et audiovisuelles obtenu à l’Université Paris 3, dirigé par Nicole Brenez, à paraître en 2017 aux Presses Universitaires du Septentrion sous le titre Esthétique du signal. Spécialisé dans les rapports entre technologie, idéologie et esthétique, il est codirecteur avec Nicole Brenez de l’ouvrage collectif Le cinéma critique. De l’argentique au numérique, voies et formes de l’objection visuelle (Publications de la Sorbonne, 2010) et collaborateur à La Furia Umana, Débordements, Turbulences vidéo. Il est aujourd’hui enseignant à Paris Est et Paris 3, après avoir été ATER à Lyon 2 et intervenant dans les écoles de cinéma Georges Méliès, CLCF et l’Ecole de la Cité.

Le post-doctorat de Bidhan Jacobs se présente comme un développement du projet « Flou/Net » du Labex Arts-H2H. Il vise à penser les liens, passages et transferts entre les recherches scientifique, industrielle et artistique des années 2000, sous l’angle particulier des relations entre Esthétique des images et Sciences de l’optique. Il mettra en œuvre des analyses comparées des expérimentations optiques menées en recherches fondamentales et appliquées pour l’imagerie scientifique, par les constructeurs pour la fabrication de caméras et d’optiques propriétaires ou open-source, ou encore par les cinéastes et plasticiens créant leurs propres dispositifs. Scientifiques, industriels et artistes semblent faire converger leurs efforts pour augmenter notre capacité à investiguer le réel par les sciences de l’optique.

Ce travail, valorisé entre autre par une Journée d’études et un Colloque international couplé à un cycle de programmation à la Cinémathèque française, a pour ambition de contribuer à l’histoire des techniques et des technologies et à l’esthétique des arts filmiques.

Labex Arts-H2H

Le Laboratoire d’excellence des arts et médiations humaines est lauréat des Investissements d’avenir depuis 2011. Dans ce cadre, les membres développent des recherches selon trois axes majeurs : situations, technologies, hybridations.

Nous suivre