Université Paris 8
2 Rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

© Labex Arts-H2H | Mentions légales

Conduit d’aération

Auteurs : Lucile Haute, Alexandra Saemmer, Aurélie Herbet, Julien Pénasse.
Développement : Tomek Jarolim
Coordination d’écriture : Odile Farge

PARTENAIRE(S) :
Ecole nationale supérieure des Arts Décoratifs (Paris)
Paragraphe - EA 349 (Paris 8)

Conduit d’aération est une fiction narrative non linéaire présentée sous forme de roman augmenté pour supports numériques (application iPad et epub) et d’installation-performance.
Comment une fiction narrative se donne-t-elle à explorer, à lire, à écouter dans sa non linéarité, ce, sans adopter une esthétique de la brisure, de la décohérence ou du labyrinthe hypertexte ?

Le récit est porté par quatre de ses protagonistes : Sonia, Marie, Lia, le critique, proposent plusieurs points de vu sans pour autant dénouer le mystère.
Le 15 septembre 2011, le corps d’un jeune homme est découvert dans le conduit d’aération menant au siège d’une banque. Le rapport de police fait état d’une asphyxie par compression du thorax. Qui était cet homme ? Comment et pourquoi est-il tombé dans ce piège ? Tentative de braquage, vendetta, accès de folie... les interprétations divergent. Au bout de quelques jours d’enquête, le dossier a été classé sans suite.

Supposons que Mohamed Ahardane soit Tunisien, qu’il soit venu en France pour ses études et se fasse des amis rapidement. Supposons qu’il retrouve une sœur, qu’il tombe amoureux. Supposons qu’il vive la révolution tunisienne par procuration. Supposons alors que l’Histoire le rattrape.

Conduit d’Aération - démo iPad from Lucile Haute on Vimeo.

Labex Arts-H2H

Le Laboratoire d’excellence des arts et médiations humaines est lauréat des Investissements d’avenir depuis 2011. Dans ce cadre, les membres développent des recherches selon trois axes majeurs : situations, technologies, hybridations.

Nous suivre