Université Paris 8
2 Rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

© Labex Arts-H2H | Mentions légales

Émergence de l’art vidéo en Europe : historiographie, théorie, sources et archives (1960-1980)

Séminaire-atelier de recherche 1

Lundi 13 et mardi 14 novembre 2017

Bibliothèque nationale de France, Salle Louis Lumière (salle P, Rez-de-jardin)
Quai François-Mauriac, 75706 Paris 13e

Réservation indispensable à emergenceartvideo.6080@gmail.com


Suite au colloque organisé en mai 2016, le programme « Émergence de l’art vidéo en Europe : historiographie, théorie, sources et archives (1960-1980) » du Labex Arts-H2H organise son premier séminaire-atelier de recherche à la Bibliothèque nationale de France les lundi 13 et mardi 14 novembre 2017. Ces séminaires seront semestriels durant la durée du projet.


Cette rencontre entre spécialistes européens de l’art vidéo sera l’occasion de poursuivre les échanges initiés lors du précédent colloque. Elle permettra de partager des connaissances, mais surtout de mettre en place le réseau d’historiens de l’art, d’artistes, de témoins, de responsables de fonds d’archives, préalable nécessaire à l’établissement d’une cartographie des événements et des acteurs de cet art sur la période des années 1960-1980.


Porteurs du programme Émergence :
- François Bovier (École cantonale d’art de Lausanne / Maître d’enseignement et de recherche, Université de Lausanne)
- Alain Carou (Conservateur, BNF)
- Larisa Dryansky (Maître de conférences, Université Paris-Sorbonne)
- Grégoire Quenault (Maître de conférences, Université Paris 8)

Assistés de :
- Ségolène Liautaud (Ingénieure d’études, Labex Arts-H2H)


Collaborateurs invités :
- Slavko Kacunko (Professeur, Université de Copenhague)
- Miklos Peternak (Directeur du C3 de Budapest)
- Tomasz Zaluski (Professeur assistant, Université de Łódź)

© Paweł Kwiek, Video and Breath, Channel of Information, 1978 (© Paweł Kwiek, Arton Foundation)

Labex Arts-H2H

Le Laboratoire d’excellence des arts et médiations humaines est lauréat des Investissements d’avenir depuis 2011. Dans ce cadre, les membres développent des recherches selon trois axes majeurs : situations, technologies, hybridations.

Nous suivre