Université Paris 8
2 Rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

© Labex Arts-H2H | Mentions légales

Eros militant : le cinéma de Lionel Soukaz

Du 4 au 7 décembre 2013

BnF - Site François Mitterrand
Petit Auditorium
Quai François Mauriac
75013 Paris

Université Paris 8
2 rue de la Liberté
93526 Saint-Denis

Les Voûtes
19 rue des Frigos
75013 Paris

En collaboration avec :
CNC Archives françaises du film
Université Paris 3
IRCAV


Ce colloque, le premier sur cette œuvre, propose de sonder, dans toute leur diversité, les films, les engagements et les pratiques de Lionel Soukaz, en s’intéressant également à ses collaborations et ses diverses activités artistiques.


Le parcours du cinéaste Lionel Soukaz est indissociable de nombreux mouvements radicaux, politiques, intellectuels et artistiques de 1970 à nos jours. Ses premiers films sont marqués par l’expression des désirs homosexuels puis l’épidémie du Sida l’amène, à partir des années 1980, à réorienter son travail : il filme dès lors ce qu’il advient de la « communauté de pédés, de pauvres, de toxicos » décimée par la maladie mais aussi mobilisée par la lutte.


En 1991, Lionel Soukaz s’empare de la vidéo, légère et peu coûteuse, et initie son Journal Annales, œuvre monumentale de plus de 2 000 heures dans laquelle il saisit son quotidien et « l’ère du temps », les manifestations publiques comme son intimité.
Au début des années 2000, ses premiers films sont redécouverts grâce à la rétrospective « Jeune, dure et pure ! » organisée par la Cinémathèque française. Il est alors reconnu pour la qualité de ses expérimentations esthétiques et ses films sont présentés comme un emblème du cinéma d’avant-garde de son époque.

Labex Arts-H2H

Le Laboratoire d’excellence des arts et médiations humaines est lauréat des Investissements d’avenir depuis 2011. Dans ce cadre, les membres développent des recherches selon trois axes majeurs : situations, technologies, hybridations.

Nous suivre