Université Paris 8
2 Rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

© Labex Arts-H2H | Mentions légales

Le cinéma russe depuis 1991 : ruptures et héritages

Colloque international

10, 11 et 12 décembre 2014

École Normale Supérieure Louis Lumière : La Cité du Cinéma
20, rue Ampère
93 213 La Plaine Saint-Denis
métro Carrefour Pleyel (ligne 13)

La Filmothèque du Quartier Latin
9, Rue Champollion,
75005 Paris
Métro Cluny-La Sorbonne (ligne 10)

Entrée gratuite au colloque sur inscription jusqu’au 9 décembre auprès de y.hirohata@ens-louis-lumiere.fr


Ce colloque réunit des chercheurs de Russie, des États-Unis et d’Europe et se propose d’interroger
 les nouvelles modalités esthétiques et
 les nouveaux enjeux économiques de
 la cinématographie russe post-soviétique. Comment mettre au jour les relations complexes de ce cinéma avec son héritage soviétique ? Quels sont aujourd’hui les choix formels ou narratifs privilégiés dans les films ? Quels sont en Russie les modèles de pensée des textes critiques à son sujet ? Comment alors questionner cette période
 de mutation depuis 1991 dans sa diversité,
 au travers des trajectoires individuelles de cinéastes, des expériences de studios de production centraux et de province, mais également des nouvelles propositions au cinéma et à la télévision ?


À travers des trajectoires individuelles de cinéastes, mais également des expériences de studios de production centraux et de province, à travers l’étude des nouvelles propositions au cinéma et à la télévision, nous questionnerons cette période dans sa diversité et dans ses mutations constantes.


A l’occasion du colloque international Le cinéma russe depuis 1991 : ruptures et héritages, organisé par l’Université Paris 8 en partenariat avec le Labex Arts H2H, l’équipe ESTCA, l’ENS Louis Lumière, l’Université de Paris 3, l’équipe IRCAV, Aberystwyth University et le Centre d’études franco-russe à Moscou,l’exposition virtuelle « Milena Botova, instants de cinéma » proposée à partir du 1 décembre 2014 s’intéresse au travail d’un témoin privilégié du cinéma russe post-soviétique.


Milena Botova est une photographe de plateau russe qui a fréquenté les plateaux de tournage des cinéastes les plus en vue en Russie dans les années 2000. Dans l’exposition, vous pourrez voir des instants de travail saisis sur les plateaux de onze films différents, tournés entre 2004 et 2010. Parmi ces films, certains sont des œuvres majeures d’art et essai (L’Accordeur de Kira Mouratova, Déesse de Renata Litvinova), d’autres témoignent de la fabrication d’un cinéma d’action et d’un cinéma populaire (Le 9e escadron, L’Etau, Les Zazous). L’exposition présente les films de cinéastes extrêmement connus (Kira Mouratova, Alexeï Balabanov, Nikita Mikhalkov) et d’autres moins connus hors du territoire russe (tels qu’Avdotia Smirnova), mais dont l’œuvre mérite d’être découverte.


« Milena Botova, instants de cinéma » témoigne ainsi des divers états du cinéma russe contemporain et donne à voir le travail des acteurs et des équipes de réalisation, réfractés dans l’objectif de Milena Botova, témoin, observatrice et artiste.

Labex Arts-H2H

Le Laboratoire d’excellence des arts et médiations humaines est lauréat des Investissements d’avenir depuis 2011. Dans ce cadre, les membres développent des recherches selon trois axes majeurs : situations, technologies, hybridations.

Nous suivre