Université Paris 8
2 Rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

© Labex Arts-H2H | Mentions légales

L’objet livre, du papier au numérique

Exposition

21 novembre 2014

Rotonde de l’EnsAD

L’exposition « L’objet livre, du papier au numérique » s’est déroulé le 21 novembre 2014 à la rotonde de l’EnsAD dans le cadre du colloque ’Textures : l’objet livre du papier au numérique’.

**

Crédits : Christian Mamoun Sarges et Hubert de Lartigue

Entre état de l’art et recherches pratiques, cette exposition à la rotonde de l’EnsAD réunira des oeuvres de référence et les résultats du workshop mené par Lucile Haute, Alexandra Saemmer, Emeline Brulé et Tomek Jarolim avec les étudiants de l’EnsAD en juillet 2014 (Alice Zavaro - EnsAD image imprimée ; Jean-François Boulan - EnsAD DGMM ; Christian Mamoun Sarges - EnsAD photo vidéo ; Rahaf Demashki - EnsadLab/DIVES). Quand et comment un contenant dédié à un ou des supports numériques fait livre ? Les enjeux plastiques des formes observables à l’écran sont abordés ici « au pixel près ».

Voir la fiche du projet « Text/ures »

L’objet livre face au numérique vient soulever des problématiques propres à la rencontre de deux médias. Les productions d’artistes abordant ces questions s’inscrivent dans un champ de tensions se développant entre livre papier, livre-objet plastique et livre numérique. Nous distinguerons le livre numérique du livre homothétique de format pdf ou de certains ePub, dont la forme se contente d’imiter le livre papier. Il ne s’agit pas non plus d’un site Web au sens classique du terme : un support au contenu extensible et dont la forme ouverte est difficilement circonscriptible par le lecteur. Ce qui fait livre dans le numérique est une forme autoportée, circonscrite, quoique dynamique et parfois non linéaire, et dont l’essence n’est pas nécessairement littéraire ni textuelle. L’éventuel paradoxe du “livre” numérique se résout dans une adéquation totale entre les particularités du support au service d’un contenu pensé nativement pour celui-ci.

Labex Arts-H2H

Le Laboratoire d’excellence des arts et médiations humaines est lauréat des Investissements d’avenir depuis 2011. Dans ce cadre, les membres développent des recherches selon trois axes majeurs : situations, technologies, hybridations.

Nous suivre