Université Paris 8
2 Rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

© Labex Arts-H2H | Mentions légales

La scène comme espace sensible

Partitions et mise en scène après Verdi et Wagner

Les 5 et 6 décembre 2014

Fondazione Giorgio Cini
Isola di San Giorgio Maggiore
Venezia


Comment la partition d’un opéra peut déterminer sa configuration scénique ? C’est l’objectif de ce colloque de comprendre le rôle de la musique dans la mise en scène, après Verdi et Wagner.


Les lettres et écrits de Wagner et de Verdi, mais aussi les changement dans les installations scéniques des opéras témoignent du développement d’une conscience du spectacle par les compositeurs du XIXe siècle. Cette tendance s’amplifie dans la première moitié du XXe siècle en même temps que la naissance d’une mise en scène comme forme artistique à part entière, si bien que le rapport étroit entre parole, musique et décors soit reconnu comme essentiel. Cependant, les essais montrent encore quelques carences, notamment à propos de individualisation et de l’évaluation des éléments musicaux importants pour l’organisation de l’espace scénique.


Ce colloque est le fruit d’une collaboration entre la Fondation Giorgio Cini (Institut pour la musique et la recherche documentaire sur le théâtre européen) avec l’Équipe d’Accueil Musicologie, danse et création musicale de l’Université Paris 8. Il s’inscrit dans le cadre du projet Vers le présent de la dramaturgie musicale, coordonné par Giordano Ferrari.

Labex Arts-H2H

Le Laboratoire d’excellence des arts et médiations humaines est lauréat des Investissements d’avenir depuis 2011. Dans ce cadre, les membres développent des recherches selon trois axes majeurs : situations, technologies, hybridations.

Nous suivre