Université Paris 8
2 Rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

© Labex Arts-H2H | Mentions légales

Les frontières du flou au cinéma

Colloque

Le 28 mars 2014
De 9h à 19h

École nationale supérieure Louis‐Lumière

La cité du Cinéma
20, rue Ampère
93200 La Plaine Saint‐Denis
Métro : Carrefour Pleyel, ligne 13

Inscriptions :
y.hirohata@ens­‐louis­‐lumiere.fr
01.84.67.00.14


Après la Journée d’étude d’avril 2013, est paru, sous la direction de Pascal Martin et François Soulages, le livre "Les frontières du flou" (Paris, l’Harmattan).


Cette problématique va être approfondie et spécifiée en prenant comme objet le cinéma : qu’en est‐il des frontières du flou au cinéma ? Quelles en sont les causes, les modalités, les exploitations, les conséquences, les enjeux ? Il en va de l’articulation de la technique et de l’esthétique, du sans‐art & de l’art.


Si, par essence, le concept de flou s’oppose à celui de netteté, il ne peut en être dissocié ; la notion de frontière revêt donc une importance fondamentale pour penser le flou, car elle constitue une limite au continuum que l’on pourrait qualifier de flou­‐net de profondeur, notion plus appropriée que celle de profondeur de champ. D’avantage qu’absence, le flou devient sens. D’autant plus que notre culture visuelle et, en particulier, cinématographique a évolué : la perception que nous avons du flou a radicalement changé, notamment avec l’arrivée de l’image numérique, de la haute définition et de l’augmentation de la cadence de prise de vues.
Il en va du cinéma, de l’image, de l’art­‐contemporain et de leurs frontières. Un livre sera publié, à la suite de ce colloque, courant 2014.

Labex Arts-H2H

Le Laboratoire d’excellence des arts et médiations humaines est lauréat des Investissements d’avenir depuis 2011. Dans ce cadre, les membres développent des recherches selon trois axes majeurs : situations, technologies, hybridations.

Nous suivre