Université Paris 8
2 Rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

© Labex Arts-H2H | Mentions légales

Les frontières du flou en littérature

Colloque

Jeudi 26 mars

Ecole Nationale Supérieure Louis-Lumière
20, rue Ampère
93200 La Plaine Saint-Denis, France

Métro : Carrefour Pleyel, ligne 13

Plan d’accès : www.ens-louis-lumiere.fr

L’accès à la Cité du cinéma est règlementé. Il est IMPÉRATIF DE S’INSCRIRE en envoyant un mail en précisant vos noms et prénoms à l’adresse suivante : invitation@ens-louis-lumiere.fr

Pout tout renseignement contacter l’accueil au 01 84 67 00 01 ou Pascal Martin p.martin@ens-louis-lumiere.fr


Dans le cadre de la recherche Frontières 2012-15, ce colloque est le 3° consacré à la problématique des Frontières du flou (cf. colloques & livres de 2013, 2014).


L’an dernier, il était décidé que ce colloque serait accompagné par l’œuvre de Patrick Modiano ; et il eut le Nobel ; il sera au moins dans notre esprit. Relisons Du plus loin de l’oubli, sa dernière page : « Quinze années ont encore passé dans un tel brouillard qu’elles se confondent les unes les autres, et je n’ai plus de nouvelles de Thérèse Caisley. »


La littérature peut essayer de rendre compte du flou du réel et des frontières de ce flou. Elle peut aussi utiliser le flou dans et par son écriture et travailler ses frontières. Car écrire et faire œuvre, ce peut être, face aux frontières du flou du réel, mettre en place, en bonne place, une expérience continuée du flou du texte en train de se constituer dans ses tensions avec ses frontières - si l’art est bien une expérience particulière de la confrontation aux frontières du flou, une confrontation aux frontières qui voudraient la clarté, sa clarté, son impossible clarté, « cette obscure clarté qui tombe des étoiles » (Corneille).

Bref, quelles sont donc les spécificités de la littérature dans ses rapports aux frontières du flou ? Une expérimentation de l’oxymore impossible et nécessaire ?


© Liliroze-Le baiser

Labex Arts-H2H

Le Laboratoire d’excellence des arts et médiations humaines est lauréat des Investissements d’avenir depuis 2011. Dans ce cadre, les membres développent des recherches selon trois axes majeurs : situations, technologies, hybridations.

Nous suivre