Université Paris 8
2 Rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

© Labex Arts-H2H | Mentions légales

Patrimoines du Maghreb à l’ère numérique

Porteurs du projet :
Bernadette Dufrêne
Rémi Labrusse

En collaboration avec :
École nationale de restauration et de conservation des biens culturels d’Alger
Université de Grenade
Institut national des sciences de l’archéologie et du patrimoine (INSAP), Rabat

L’histoire des patrimoines culturels dans les pays du Maghreb est particulièrement riche et complexe, qu’il s’agisse des collections de musées et de bibliothèques, des sites archéologiques ou des patrimoines immatériels. Déterminer ce que sont les patrimoines du Maghreb, comment les documenter, les valoriser à des fins de transmission et de conservation grâce aux possibilités ouvertes par le numérique suppose l’élaboration et la réalisation d’un inventaire informatisé, puis la mise en place et la diffusion de pratiques et de procédures nouvelles, tant au niveau des concepteurs que des utilisateurs. Cette opération doit être pensée sur plusieurs plans : comment exploiter les inventaires existants ? A partir de quels critères et à quelle échelle penser les bases de données ? Quelle terminologie adopter en fonction de la diversité des patrimoines et de leur spécificité ? Comment imaginer de nouvelles pratiques numériques, pour valoriser ces patrimoines auprès du public ?

Il s’agit d’abord d’organiser un colloque annuel à Alger, « Les Rencontres d’Alger » (2013-2015), avec pour but d’allier une réflexion théorique sur les modèles numériques existants à une réflexion empirique sur les patrimoines du Maghreb. La première édition aura lieu à la Bibliothèque nationale d’Alger du 26 au 30 avril 2013 . La deuxième édition, en 2014, se concentrera sur la question de la préservation et de la conservation des patrimoines par le numérique ; elle inclura la question de la préservation et de la conservation des documents numériques. La troisième édition, en 2015, explorera les multiples facettes du numérique au service de la valorisation (in situ et par la création de ressources spécifiques en ligne).

Par ailleurs, le projet comprend un volet « recherche-création », sous la forme d’un atelier-laboratoire au Musée national du Bardo à Tunis, musée récemment rénové et désireux de mettre en place une politique des publics plus dynamique à l’aide des nouvelles technologies de l’information (conception de ressources numériques pour sa salle d’interprétation et pour le parcours muséographique, sous forme d’application pour téléphones portables, par l’accueil en stage d’étudiants du master Médiation culturelle, patrimoine et numérique). La dimension savante et critique de la recherche constitue un premier axe fort du projet ; la dimension expérimentale est liée à l’adaptation concrète des pratiques professionnelles de médiation numérique.

Labex Arts-H2H

Le Laboratoire d’excellence des arts et médiations humaines est lauréat des Investissements d’avenir depuis 2011. Dans ce cadre, les membres développent des recherches selon trois axes majeurs : situations, technologies, hybridations.

Nous suivre