Université Paris 8
2 Rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

© Labex Arts-H2H | Mentions légales

Max Neuhaus - Poétiques de la distraction

Atelier
25 juin de 10h à 13h
Ensad


Depuis 2017, Daniele Balit et Anne Zeitz ont engagé plusieurs dialogues autour de l’œuvre de l’artiste américain Max Neuhaus et sur les différentes formes d’écoute auxquelles incitent ses promenades, installations dans des musées et des galeries, pièces dans l’espace urbain, dans des parcs, ainsi que dans des lieux de passage, réalisées entre les années 1960 et 2009. Le développement formel et conceptuel de l’œuvre de Neuhaus se détache de plus en plus d’une forme reconnaissable pour se concrétiser dans des pièces quasi imperceptibles qui fonctionnent par la superposition, l’infiltration, voire le camouflage sonore. Il sera question d’interroger la place du sujet à l’écoute de cette œuvre discrète. Comment peut-on en décrire l’expérience de l’écoute – ou, à défaut, son impossibilité ? De l’écoute profonde de Pauline Oliveros à l’an-écoute de Paul Hegarty, le travail de Neuhaus sera le prisme à travers lequel différentes formes d’attention et de distraction seront analysées et discutées à deux voix.


Anne Zeitz est maître de conférences à l’Université Rennes 2, membre du laboratoire PTAC et de TEAMeD/Université Paris 8. Ses recherches portent sur le rapport entre l’art contemporain, la littérature et le cinéma et les questions socio-politiques et économiques, et récemment dans le cadre d’une bourse de recherche de l’INHA et de l’Institut Français, sur les questions de l’attention sonore.


Daniele Balit est historien de l’art et commissaire d’expositions. Chargé de cours à l’université Paris 8 et membre du laboratoire TEAMeD, il enseigne à l’Institut supérieur des beaux-arts de Besançon. Il a dirigé le volume Max Feed – œuvre et héritage de Max Neuhaus {} (Isba Besançon, mai 2018), et coédité l’anthologie Les pianos ne poussent pas sur les arbres - Écrits et Entretiens de Max Neuhaus (Presses du réel, sept. 2018).


En partenariat avec :
Labex Arts-H2H, ESTCA (Paris 8).
Cet atelier s’inscrit dans le cadre du projet Arts-H2H intitulé « Politiques de la distraction », porté par Paul Sztulman (ENSAD) et Dork Zabunyan (ESTCA, Paris 8).
Informations pratiques :
Entrée libre dans la limite des places disponibles
Ensad – Salle 308
31 rue d’Ulm 75005 Paris
25 juin 2018 : 10h-13h

Labex Arts-H2H

Le Laboratoire d’excellence des arts et médiations humaines est lauréat des Investissements d’avenir depuis 2011. Dans ce cadre, les membres développent des recherches selon trois axes majeurs : situations, technologies, hybridations.

Nous suivre