Université Paris 8
2 Rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

© Labex Arts-H2H | Mentions légales

Moments d’(in)attention. De la temporalité suspendue chez Max Neuhaus

Tacet 04 - Sonorités de l’utopie

Article par Anne Zeitz


Cette recherche s’intéresse aux contre-formes d’attention et aux temporalités alternatives qui se dégagent des œuvres de l’artiste américain Max Neuhaus (1939-2009). L’article articule les théories d’attention, telles que formulées par Jonathan Crary, Yves Citton et Bernard Stiegler, avec les oeuvres de Neuhaus, en particulier ses Moment Pieces développées à partir des années 1980 qui font partie des dernières oeuvres réalisées et installées de façon permanente.


Par l’introduction de sonorités à la limite de la perception dans l’espace urbain, dans des lieux d’exposition et leurs environs, dans des parcs et des jardins, Neuhaus pointe les enjeux artistiques et sociaux des phénomènes d’attention et d’inattention et leur lien avec la temporalité.


À partir de ces œuvres, il s’agit de définir une forme d’(in)attention – une attention qui se situe entre la concentration et la distraction – comme état perceptuel qui échappe aux stratégies ciblant l’attention en tant que ressource. L’article propose d’analyser les notions d’attention et de temporalité, telles que les interprète Neuhaus qui, grâce à ses concepts et idées, a considérablement influencé le champ de l’art sonore depuis le milieu du XXe siècle.


Lien et achat ici

Labex Arts-H2H

Le Laboratoire d’excellence des arts et médiations humaines est lauréat des Investissements d’avenir depuis 2011. Dans ce cadre, les membres développent des recherches selon trois axes majeurs : situations, technologies, hybridations.

Nous suivre