Université Paris 8
2 Rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

© Labex Arts-H2H | Mentions légales

Mondes, interfaces et environnements à l’ère du numérique

Porteur du projet : Arnaud Regnauld

En collaboration avec :
Université de Rennes II
Université de Bretagne Occidentale
Université de Lille III
UQÀM - Laboratoire Figura-NT2
Université de Montréal
University of Dundee, Royaume Uni
Ewha Womens University, Corée du Sud
University of Falmouth, Royaume Uni
Johns Hopkins University, Humanities Center, USA
Universidad Diego Portales,
Instituto de Humanidades, Chili
Le Cube
School of Creative Media City, University of Hong Kong, Chine

Le monde est un réseau. Se construit en réseau. En réseau de chemin de fer, en réseau informatique. Le réseau, comme le transport, possède une singulière ambiguïté, indiquant des liens où circule tantôt la matière, tantôt l’information.

Accès, connexion, toile. Le numérique tend aujourd’hui à faire métaphore et horizon d’intelligibilité pour la vie humaine en dehors de lui, et avant lui : vie humaine faite de fluidité, de transparence, d’accès et de liens. Cette aimable métaphore oblitère la difficulté du lien toujours déjà repris, reprisé ou réparé, des vies modernes ou post-modernes, et la réalité du numérique, d’Internet et du Web, vient sans doute encore densifier, bouleverser, renouveler, mais certainement pas annuler, le toujours déjà de la rupture et du renouage du lien – à soi comme aux autres.

Comment concevoir le lien, dans cette ambiguïté entre matière et information et dans cette métaphore par laquelle le lien technique modèle et transforme le lien humain qui le sous-tend ?Comment concevoir alors le monde contemporain dont le réseau se tisse de tels liens ambigus ?


Crédit photographique : NASA
Labex Arts-H2H

Le Laboratoire d’excellence des arts et médiations humaines est lauréat des Investissements d’avenir depuis 2011. Dans ce cadre, les membres développent des recherches selon trois axes majeurs : situations, technologies, hybridations.

Nous suivre