Université Paris 8
2 Rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

© Labex Arts-H2H | Mentions légales

Vers le présent de la dramaturgie musicale à travers l’idée d’espace « sensible »

Porteur du projet :
Giordano Ferrari

En collaboration avec :
CRD de Gennevilliers

Au cours du XIXe siècle les compositeurs d’opéra commencent à penser le théâtre en tant qu’espace expressif qui s’intègre à l’écriture musicale. Il s’agit d’un espace « sensible » qui sert à véhiculer du sens : il peut interpréter l’espace de la scène, l’ouvrir ou même le dépasser. Au XXe siècle, cette idée se développe grâce aussi à des croisements avec les expériences des avant-gardes théâtrales, et aide à transformer la vision même de la scène du théâtre musical (qui devient aussi multimédia). L’idée d’espace « sensible » ouvre ainsi une perspective originale pour aborder l’étude des processus qui portent vers les formes de théâtre musical d’aujourd’hui.

Il s’agira de saisir la complexité des relations entre l’espace pensé par le compositeur, celui réel de la scène, et celui perçu ou imaginé par le public. Enfin, la recherche intuitive et artistiques mise à l’œuvre pour arriver à un résultat « sur scène » nous semble également importante pour la compréhension réelle du sujet : c’est pourquoi nous avons prévu des ateliers pratiques qui vont réunir des professionnels (chefs d’orchestre, chanteurs, metteurs en scène...), des jeunes musiciens (du CRD de Gennevilliers) et des chercheurs (aussi des doctorants et des étudiants de master).

Le projet s’articule autour de moments de réflexion théorique et méthodologique alternant avec des moments d’études d’œuvres significatives et d’autres de confrontations avec la création (ateliers). Au total, plusieurs colloques et journées d’études sont prévus entre 2014 et 2016.

Labex Arts-H2H

Le Laboratoire d’excellence des arts et médiations humaines est lauréat des Investissements d’avenir depuis 2011. Dans ce cadre, les membres développent des recherches selon trois axes majeurs : situations, technologies, hybridations.

Nous suivre