Université Paris 8
2 Rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

© Labex Arts-H2H | Mentions légales

Peter Szendy. Distraction et politiques de la lecture

Atelier

Mardi 16 janvier 2018

Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs
31 rue d’Ulm 75005 Paris
Métro 7 Censier-Daubenton
RER B Luxembourg

Salle 308
10h-13h
Entrée libre dans la limite des places disponibles


Dans la continuité d’un questionnement de l’écoute entrepris avec Écoute, une histoire de nos oreilles (2001), il s’agira d’interroger la distraction qui est au cœur de tout acte de lecture. De même que l’écoute, en tant qu’elle est adressée à l’autre, est d’emblée distraite de son objet, de même la lecture, en tant qu’elle est le théâtre d’un partage des voix, est structurellement détournée du texte. Les manières d’accueillir ou de refouler cette déviation intrinsèque au lire constituent autant de politiques de la lecture.


C’est pourquoi, avant de se demander si ce qu’on lit — tel ou tel texte — a une portée politique, il faut interroger la dimension politique de l’acte de lecture lui-même. Ce n’est pas un hasard si le livre de théorie politique par excellence, le Léviathan de Hobbes, se présente comme une méthode de lecture à l’attention du souverain lecteur, comme une machine à lire visant à exclure toute distraction possible.
À l’inverse, la figure benjaminienne du collectionneur de livres pourrait incarner une distraction radicale qui fait signe vers ce que Michel de Certeau a pu appeler la lecture absolue, c’est-à-dire — littéralement — détachée du texte.


Peter Szendy est professeur en humanités à l’université de Brown, après avoir enseigné au département de philosophie de l’université de Paris Nanterre. Il est également conseiller musicologique pour les programmes de la Philharmonie de Paris. Il est notamment l’auteur de : Le Supermarché du visible. Essai d’iconomie (Minuit, 2017) ; À coups de points. La ponctuation comme expérience (Minuit, 2013) ; Sur écoute. Esthétique de l’espionnage (Minuit, 2007) ; Les prophéties du texte-Léviathan. Lire selon Melville (Minuit, 2004) ; Écoute, une histoire de nos oreilles (préface de Jean-Luc Nancy, Éditions de Minuit, 2001).

Labex Arts-H2H

Le Laboratoire d’excellence des arts et médiations humaines est lauréat des Investissements d’avenir depuis 2011. Dans ce cadre, les membres développent des recherches selon trois axes majeurs : situations, technologies, hybridations.

Nous suivre