Université Paris 8
2 Rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

© Labex Arts-H2H | Mentions légales

Pour un état des lieux de la critique théâtrale

Rencontre publique

Mercredi 8 avril 2015 de 17h30 à 20h

Théâtre de la Ville (Café des Œillets)
2 Place du Châtelet
75004 Paris

Metro : Châtelet (lignes 1, 4, 7, 11, 1), Châtelet-les-Halles (RER A, B, D)

Entrée libre


Autour de la parution de l’ouvrage Scènes de la critique, Les mutations de la critique dans les arts de la scène, sous la direction d’Emmanuel Wallon, Actes Sud Papiers, Arles, 2015.


Il est de bon ton de fustiger la critique, revêche ou frivole, entichée de nouveauté ou au contraire en retard d’un train esthétique, incapable de remplir les salles et de reconnaître les vrais talents. Que serait pourtant la création sans cet aiguillon ? Plus difficile que ne le prétend le mot de Destouches, son exercice devient de plus en plus délicat. Son espace se restreint comme peau de chagrin dans la presse, alors qu’elle doit embrasser des œuvres aux formes et provenances de plus en plus diverses. Il n’est pas sûr que ses nouveaux terrains d’extension, sur les réseaux d’Internet ou dans les séminaires universitaires, lui suffisent pour remplir le rôle qu’elle s’assigne : penser le théâtre et les arts parents, mettre les enjeux de la scène en débat.


Avec Robert Abirached, écrivain, professeur émérite d’études théâtrales à l’Université Paris Ouest Nanterre, ancien directeur du Théâtre et des Spectacles, Alice Carré, critique à Âgon, Fabienne Darge, critique au Monde, Marie-José Sirach, critique à L’Humanité, présidente du Syndicat de la critique de Théâtre, Musique et Danse Emmanuel Wallon, professeur de sociologie politique à l’Université Paris Ouest Nanterre. Débat animé par Antoine de Baecque, critique et professeur d’études cinématographiques à l’École normale supérieure (Ulm).

Labex Arts-H2H

Le Laboratoire d’excellence des arts et médiations humaines est lauréat des Investissements d’avenir depuis 2011. Dans ce cadre, les membres développent des recherches selon trois axes majeurs : situations, technologies, hybridations.

Nous suivre