Université Paris 8
2 Rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

© Labex Arts-H2H | Mentions légales

Publications non textuelles

Porteur du projet : Samuel Bianchini

Entre arts et sciences, recherche et création, nécessités académiques et exigences artistiques, comment envisager de nouveaux modes de publication pour la recherche en art basée sur la pratique ? En retour, comment interroger et ouvrir les principes de la publication académique pourtant bien établis ?

“Publier”, c’est d’abord rendre public. Alors que l’écriture n’est pas sans poser problèmes aux artistes, ces derniers, à la différence des scientifiques, disposent de puissants “médiums” pour rendre publics leurs travaux : l’exposition, le spectacle vivant, l’édition d’objets, la diffusion de productions médiatiques, etc. La publication académique est, quant à elle, envisagée principalement sous forme d’écrits documentés dans des revues spécialisées ou de communications lors de rassemblements de pairs comme les colloques. Entre ces modalités académiques de publications et ce type de rencontres artistiques avec un public, peut-on ouvrir de nouvelles voies permettant de répondre aux exigences académiques autant qu’à celles des milieux artistiques ? Dès lors, ces formes hybrides de publications, en appelant autant à l’expérience sensible qu’à la transmission de connaissances, pourraient-elles permettre de s’adresser aussi bien à des experts qu’à des publics plus larges ?

Pour tenter d’apporter des réponses concrètes à ces questions, il semble pertinent et productif d’explorer des chemins académiques secondaires, parfois désuets ou mal évalués, dont les formes peuvent résonner avec des pratiques artistiques. Ainsi, trois modes de publicisations ont été retenus : les démos, les workshops, les posters et posters sessions. Afin de revisiter et expérimenter ces modes de publicisation en cherchant à les positionner à la confluence de la recherche académique et de la création artistique, plusieurs projets de recherche-création ont été mis en place avec des équipes pluridisciplinaires impliquant aussi bien des artistes, des designers, des ingénieurs, que des chercheurs en anthropologie, sciences cognitives, physique ou chimie. Pour ne pas rabattre ces formes de publicisation sur des principes énonciatifs reposant sur du texte, ces expérimentations donnent une place particulière au non-verbal.

Image

Audience Works, Samuel Bianchini, 2013

Ouvrage

Ouvrage produit et publié en 2013 par mfc-michèle didier
Avec le soutien de l’Agence nationale de la recherche (ANR), de la MESHS-CNRS (Maison européenne des sciences de l’homme et de la société, Lille) dans le cadre du programme de recherche PRATICABLES, et de la Fondation nationale des arts graphiques et plastiques.
Exposition à la galerie mfc-michèle didier, Paris, janvier - mars 2013

Labex Arts-H2H

Le Laboratoire d’excellence des arts et médiations humaines est lauréat des Investissements d’avenir depuis 2011. Dans ce cadre, les membres développent des recherches selon trois axes majeurs : situations, technologies, hybridations.

Nous suivre