Université Paris 8
2 Rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

© Labex Arts-H2H | Mentions légales

Que fait (faire) la photographie ?

Exposition et conférences

Jeudi 9 et vendredi 10 octobre 2014

Ecole nationale supérieure Louis-Lumière
La Cité du Cinéma
20, rue Ampère
93 210 La Plaine Saint-Denis

Métro Carrefour Pleyel (ligne 13) ou Porte de Clignancourt (ligne 4), puis bus 255, arrêt Pleyel.

Sur inscription obligatoire à :
photographie.en.actes
@gmail.com


Proposées conjointement par l’Université Paris 8 et l’École nationale supérieure Louis-Lumière sur le thème Que fait (faire) la photographie ?, une exposition et une journée d’étude souhaitent explorer théoriquement les multiples formes d’actions générées par et à partir de l’image photographique.


Si la photographie fait faire, c’est qu’elle est aussi à l’origine d’autres "faire" et attitudes, d’autres images et parfois même d’autres formes artistiques. Elle procède donc d’une dynamique spécifique et même, peut-être d’une force "virale". Image comme acte, procédant d’actions différentes, elle est donc elle-même en puissance, en capacité d’agir, de créer et de faire créer, en pouvoir de transformation(s) et de proposition(s).


Cet axe théorique se construit autour de l’analyse des déplacements de la notion d’image photographique vers celle d’un dispositif d’action/réaction, dans des contextes historiques et artistiques au cours desquels la transformation en tant que création s’est produite. La question est donc celle-ci : que fait faire la photographie ?


Au regard de la création photographique au sens élargi des formes d’art contemporain, des étudiants et jeunes chercheurs proposent des réflexions théoriques autour du thème, ainsi que des œuvres sous la forme de photographies, vidéos, installations mettant en jeu le potentiel d’action(s) de l’image photographique.


Sur inscription obligatoire à : photographie.en.actes@gmail.com

Labex Arts-H2H

Le Laboratoire d’excellence des arts et médiations humaines est lauréat des Investissements d’avenir depuis 2011. Dans ce cadre, les membres développent des recherches selon trois axes majeurs : situations, technologies, hybridations.

Nous suivre