Université Paris 8
2 Rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

© Labex Arts-H2H | Mentions légales

Rodin et la danse de Çiva

Sous la direction de Katia Légeret

Presses Universitaires de Vincennes

ISBN 978-2-84292-395-2

241p.

Prix de vente : 25 € TTC.

En 1913, Auguste Rodin écrit La danse de Çiva, après avoir contemplé des photographies de sculptures représentant le nataraja, « Roi des acteurs-danseurs ». Ce texte, réédité ici, exprime les liens puissants tissés par Rodin entre le monde de la danse extra-européenne, ses célèbres Mouvements de danse de 1910, et les Vénus, les Bouddha ou les bois indiens qu’il collectionnait.

Avec la figure androgyne de Çiva danseur cosmique, Rodin invite à un regard nouveau tant sur son œuvre personnelle que sur les théâtres dansés de l’Inde. La richesse des interférences qu’il suggère entre sculpture, poésie, danse, théâtre, musique, photographie ou architecture résonne avec un éclat particulier dans l’art d’aujourd’hui. Cet ouvrage met en dialogue des recherches d’historiens de l’art, de poètes et d’artistes français ou indiens qui ont traduit et mis en scène La danse de Çiva en plusieurs langues indiennes et dans leurs langages corporels.

Katia Légeret, professeur au département théâtre de l’Université Paris 8, mène sous le nom de Manochhaya une carrière internationale dans le style bharata-natyam, théâtre dansé de l’Inde.
Elle a publié notamment La Gestuelle des mains dans le théâtre dansé indien aux éditons Geuthner en 2004 et Danse contemporaine indienne et théâtre indien : un nouvel art ? aux PUV, en 2010.

Voir la fiche du projet « Transculturalités »

© PUV

Labex Arts-H2H

Le Laboratoire d’excellence des arts et médiations humaines est lauréat des Investissements d’avenir depuis 2011. Dans ce cadre, les membres développent des recherches selon trois axes majeurs : situations, technologies, hybridations.

Nous suivre