Université Paris 8
2 Rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

© Labex Arts-H2H | Mentions légales

Séminaire Média Médiums : A Constructed World

Speaking to eels
Expliquer l’art contemporain à des anguilles vivantes.

Jeudi 1 décembre 2016
De 15h à 18h

Galerie Ygrec
Bâtiment Lelong
Les Grands Voisins
82, avenue Denfert-Rochereau
75014 Paris

Métro : Denfert-Rochereau (ligne 6 et 4, RER B)


A Constructed World expliquent l’art contemporain à des anguilles depuis 2003. Ils invitent des experts du monde entier à transmettre leurs recherche aux anguilles, locataires provisoires de musées et de centres d’art. Les anguilles communes (Anguilla anguilla) ont maintenant, en raison de leur déclin, été remplacées par une anguille robotique parlante. L’artefact pourrait-il remplacer la-chose-elle-même ? L’image a-t-elle remplacé la logique de la même façon que la logique outrepasserait et déplacerait la rhétorique avant elle, et si oui à quoi pourraient servir les intellectuels ? Qu’est-ce qui peut encore être analysé quand tout le monde perçoit les images de façon biaisée ?


Dans cette performance en creux, d’où provient le discours ? Quelle différence cela peut faire, finalement, de savoir qui parle ? Ou qui a vraiment parlé ? Bruno Latour dit en substance qu’il peut y avoir un espace qui pourrait être considéré comme empirique, mais dont il serait nécessaire de saisir la part humaine - "Nous nous mettons en situation de réaliser que nous, et non la réalité, sommes responsable de ce que nous sommes". Lorsque nous nous adressons aux autres en général, nous ne sommes pas loin de nous adresser aux objets et autres espèces vivantes. Etant-sous-la-main. Richard Rorty ajoute que le la maîtrise de soi provient de l’écoute qu’on peut avoir de son propre discours dans le cadre d’expériences partagées.


Cette partie du séminaire aura lieu sur deux jours, la première sera une conférence sur la façon dont la parole s’agrège et sur l’expérience d’ACW de conversation avec les anguilles ; la seconde prendra la forme d’un atelier où il s’agira d’imaginer ce que pourrait être la parole de l’anguille et de trouver une façon de la produire.

A Constructed World est un projet collaboratif créé en 1993 par les artistes australiens Geoff Lowe et Jacqueline Riva, qui vivent entre Paris, Turin et Melbourne. Ils ont exposé dans des Biennales (Sao Paulo, Tirana), des musées comme le MCA de Sydney, le CAPC de Bordeaux, des centres d’art comme le CNEAI à Chatoux. Ils participent à de nombreux workshops et des conférences au travers le monde et font évoluer plusieurs de leurs projets de lieux en lieux, comme "The Medicine show" ou "Expliquer l’art contemporain à des anguilles vivantes", œuvres performatives auxquelles ils associent des étudiants dans le cadre de workshops, des invités et le public. Leur travail prend des formes diverses, privilégiant la performance et la construction de plate-formes de travail qui incluent les spectateurs.

Labex Arts-H2H

Le Laboratoire d’excellence des arts et médiations humaines est lauréat des Investissements d’avenir depuis 2011. Dans ce cadre, les membres développent des recherches selon trois axes majeurs : situations, technologies, hybridations.

Nous suivre