Université Paris 8
2 Rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

© Labex Arts-H2H | Mentions légales

Viviana Lipuma

Contrat doctoral 2013
ED Lettres, langues, spectacles (Université Paris Ouest)

Thèse : Le nouveau régime des images à l’ère des mégalopoles

Direction : Anne Sauvagnargues

Viviana Lipuma est agrégée de philosophie et a parallèlement poursuivi un cursus en études cinématographiques à l’Université Paris 1 et à l’INA Sup.

Au croisement entre philosophie de l’image et usages contemporains de l’espace urbain, son projet de thèse propose d’analyser le régime visuel de nos mégalopoles actuelles et les formes artistiques qui les investissent, en considérant les changements advenus dans notre perception de l’espace et du temps du fait de l’explosion d’échelle de nos villes néolibérales et de la rapidité de l’accès à l’information.

Viviana Lipuma présente l’idée selon laquelle nos villes du XXIème siècle doivent être analysées à travers le schème du cinéma, de la vidéo et de l’image numérique, plus qu’à travers le prisme du théâtre de la marchandise. Aujourd’hui, le conflit entre un système d’images-clichés issues des technologies de l’information (télévision et web) mais aussi l’émergence de nouveaux régimes d’images susceptibles de leur opposer résistance semblent au cœur de nos cinématiques urbaines : São Paulo, mégalopole néolibérale à l’urbanisation dispersée, se transforme en un flux d’images-clichés défilant à travers les écrans de nos voitures, de nos portables et de nos ordinateurs.

Ce nouveau régime de l’image dans les mégalopoles néolibérales semble transformer les fonctions esthétique et noétique traditionnellement assumées par l’art.
Il s’agira ainsi de comprendre et de définir ce fonctionnement des images à l’ère des mégalopoles actuelles en croisant urbanisme, philosophie politique, esthétique du cinéma et de l’image numérique, télévisuelle et web, pour définir ces nouvelles modalités d’une ville à l’âge du numérique.


Contacter Viviana Lipuma
Labex Arts-H2H

Le Laboratoire d’excellence des arts et médiations humaines est lauréat des Investissements d’avenir depuis 2011. Dans ce cadre, les membres développent des recherches selon trois axes majeurs : situations, technologies, hybridations.

Nous suivre